Il y a plusieurs causes au fait que notre métabolisme ralentit, et pour certaines, il y a des solutions. Voilà une dizaine de réponses possibles les plus courantes que je vous propose d'explorer pour analyser votre propre situation unique.

 

Avant tout, on doit préciser que le métabolisme lent n’est pas quelque chose de dangereux pour votre santé en soi. Il peut toutefois être la cause sous-jacente pour certains malaises dont la fatigue et le manque d'énergie, la constipation chronique, la peau sèche et le gain de kilos excessifs, entre autres. Alors, quelles sont les causes et les solutions à envisager ?

Les gènes sont déterminants

L’une des manifestations de votre métabolisme est la façon dont votre corps transforme les aliments en énergie. S’il est lent à brûler des calories, vous l’avez probablement hérité de vos parents, par le biais de vos gènes. Logiquement, on ne peut pas changer de gènes, mais on peut au moins se concentrer sur ses habitudes. L’une des meilleures manières de parer à votre métabolisme lent est de faire plus d’efforts physiques, cherchez donc des moyens d’être plus actif pendant la journée.

L'activité physique

C'est un incontournable pour notre santé sur différents niveaux, et elle nous aide également à booster un peu notre métabolisme du fait que celui-ci est en partie déterminé par la masse musculaire. Plus la masse musculaire est importante, plus le métabolisme augmente. Pensez donc à bouger au quotidien, une activité modérée de 30 minutes, adaptée à vos possibilités, va porter ses fruits.

Il faut prête attention aux hormones

Un changement dans vos hormones peut freiner les procédés cataboliques dans votre corps et vous rendre fatigué. Certaines conditions, comme une glande thyroïde notamment sous-active, le diabète et l'insulino-résistance qui y est très souvent associée ou le stress chronique, peuvent déclencher un ralentissement de votre métabolisme. Alors, testez vos hormones et trouver du temps pour relaxer avec des activités agréables.

Le métabolisme lent et l’insomnie

Un bon sommeil aide les processus dans votre corps à rester stables en régulant votre rythme circadien. Son manque entraîne des fluctuations dans vos niveaux d’énergie pendant la journée et peut ralentir votre métabolisme avec le temps. Si vous dormez moins de 7 heures par nuit, essayez d'inviter le sommeil naturellement avec des plantes, des tisanes, des compléments alimentaires et des changements dans vos habitudes.

L’effet inversé des régimes drastiques

Votre alimentation est extrêmement importante non seulement pour maigrir, mais en ce qui concerne votre métabolisme dans son ensemble. Si vous ne mangez pas assez, il passe au ralenti et il s’agrippe de toute ses forces aux sources d’énergie stockée, souvent sous la forme de graisse. C’est pourquoi il vaut mieux bannir les régimes draconiens si l'on veut éviter le métabolisme lent et l’impossibilité de  perdre du poids dans la durée. Mieux vaut manger sainement avec un déficit calorique modéré pour perdre des kilos plus lentement, mais de manière plus réaliste et plus durable.

Et la consommation de sel ?

Le sel marin, le sel rose de l’Himalaya et la fleur de sel sont indispensables pour les gourmets et les chefs, mais ils manquent d’iode, dont votre thyroïde a besoin pour gérer votre métabolisme. Veuillez donc consommer une pincée de sel de table iodé par jour et régulièrement des aliments riches en iode comme les produits de la mer, les poissons et les fruits de mer. Et si jamais ça vous tente, pensez aux algues.

Métabolisme lent et hydratation

La cause pour votre métabolisme lent peut être le fait que vous ne buvez pas assez d’eau tous les jours. Sachez que 1,5 l par jour est la norme que vous devez respecter pour rester bien hydraté et plein d’énergie. Variez vos sources de liquide : eau plate ou gazeuse, mais aussi thés, et tisanes, voire le café en quantité raisonnable (2 à 3 tasses par jour). Si vous avez du mal à boire de l'eau, vous pouvez l'aromatiser avec du citron, de la menthe, une tisane....

L’apport en calcium

Vous en avez besoin pour plus que vos os. C’est aussi un nutriment clé pour éviter un métabolisme lent, parmi les autres choses positives qu’il fait pour votre corps. Hormis dans le lait et les produits laitiers, on le trouve dans de nombreux aliments qui en sont riches : les fruits et légumes, notamment la famille des choux, les oléagineux (noix, noisettes, amandes...) et général et le sésame en particulier, les aliments complets, les algues et l'eau.

Température ambiante trop élevée

Ce n’est pas toujours une bonne idée de maintenir une température élevée, surtout dans la chambre pendant la nuit. En fait, une température ambiante au-dessus des 24° C empêche votre corps de fabriquer de la graisse brune, qui est chargée de brûler des calories pour maintenir votre température corporelle stable. Une température de 18° C est suffisante pour dormir. De même, faites des promenades en plein air même par temps froid.

Prise de médicaments

La prise de certains médicaments est une autre explication commune quand on souffre d’un métabolisme lent. De multiples antidépresseurs, certains antipsychotiques traitant la schizophrénie, les médicaments régulateurs du rythme cardiaque, peuvent avoir cet effet indésirable. Demandez donc à votre médecin s’il y a des alternatives que vous pourriez prendre à leur place.

Métabolisme lent et alimentation

Comment nous l’avons déjà précisé, l’alimentation est parmi les facteurs les plus importants en ce qui concerne les processus métaboliques. Alors, évitez les aliments transformés riches en graisses saturées, sel et sucres raffinés et privilégiez les protéines des poissons et des viandes maigres, les graines entières et les fruits et les légumes comme sources de fibres bénéfiques en plus des vitamines, minéraux et oligo-éléments essentiels pour une bonne santé.

 

Patricia LARCHER

Diététicienne - Naturopathe - Iridologue

 

LIMOUX / ESPERAZA / ALAIRAC

06 30 61 93 87

 

Mentions légales

Diététicienne -Naturopathe - Iridologue Carcassonne

Diététicienne -Naturopathe - Iridologue Narbonne

Diététicienne -Naturopathe - Iridologue Lézignan

Diététicienne -Naturopathe - Iridologue Quillan

© https://dieteticienne-naturopathe-limoux.com 2022